Blog

Cyberguerre en Europe : préparez votre plan d'urgence !

Avec l'escalade du conflit en Ukraine, de nombreuses entreprises et organisations sont également de plus en plus menacées par les cyberattaques. 

Car dans les guerres modernes, il y a aussi une ligne de front digitale...

Lire la suite...

Une plus grande implication de la C-Suite est nécessaire pour atténuer les cyber-risques d'ici 2022

Trend Micro, leader mondial de la sécurité du cloud, présente une nouvelle enquête montrant que le faible engagement de la "C-Suite" peut avoir un impact sur les investissements en sécurité et exposer les organisations à des cyber-risques accrus.

Lire la suite...

CYBERRISQUES ANNO 2022

Les cyber-risques atteignent également un pic en 2022. En tant que chef d'entreprise, vous avez intérêt à rester vigilant. Dans ce blog, nous jetons un bref coup d'œil aux nouvelles tendances.

Et nous vous aidons à faire les choix d'investissement nécessaires en matière de prévention. Les outils, c'est bien, mais investissez aussi dans votre maillon le plus fort : le facteur humain. Si vous ne le faites pas, vos employés deviendront ou resteront le chaînon le plus faible de votre entreprise.

Lire la suite...

Plus d'un milliard d'euros d'amendes GDPR d'ici 2021 !

Les régulateurs européens de la vie privée ont émis un peu moins de 1,1 milliard d'euros d'amendes au cours de l'année écoulée pour les entreprises qui ne se sont pas conformées aux directives de confidentialité du GDPR.

Lire la suite...

Que doit-on faire de la boite aux lettres électronique d'un ancien employé ?

Récemment, l'APD a condamné une entreprise à une amende de 15 000 euros parce qu'elle a continué à utiliser la boîte aux lettres électronique d'un ancien employé (PDG) après sa démission.

Lire la suite...

Decision de justice : un cyber-incident n'est pas toujours un cas de force majeure

En mars 2020, cet article du Monde Informatique évoquait un jugement remarquable de la Cour d'appel de Paris, qui a fait grand bruit chez nos voisins du Sud.  L'affaire soumise à la Cour concernait un cyberincident causé par un logiciel malveillant (cryptolocker), dans lequel la société en question a invoqué la "force majeure" contre les parties qui demandent une indemnisation.  Le tribunal a jugé qu'il n'y avait pas de question de force majeure. Et cela a eu (et a toujours) des conséquences considérables.

Les livres d'histoire nous l'ont appris : "quand il pleut à Paris, il mouille à Bruxelles".   C'est pourquoi nous avons soumis cette affaire très médiatisée à notre partenaire juridique spécialisé AFFLUO et lui avons demandé si cet arrêt est pertinent pour la Belgique, pourquoi il l'est ou non, et quelles actions ou préoccupations sont pertinentes pour nos entreprises belges.

Le travail que nous avons reçu est un 'whitepaper' fascinant que nous sommes heureux de partager avec vous, absolument gratuitement.

 

 

Pourquoi vous devez lire ceci ?

  • Parce qu'il est écrit de manière très claire... même pour les non-juristes.
  • Parce que cet arrêt est absolument pertinent pour les entreprises belges.  Il est vrai qu'un cyberincident "frappe à l'improviste" une entreprise. ..... Il "vous arrive à vous".  Mais cela ne signifie pas que vous pouvez simplement invoquer la "force majeure" pour tout incident afin d'éviter vos propres responsabilités ou de rejeter les demandes de dommages et intérêts.
  • En outre, le 'whitepaper' contient également quelques recommandations intelligentes. 

Cliquez ici pour télécharger le whitepaper. Bonne lecture !

 

 

BON À SAVOIR

Dès le lancement de nos solutions d'assurance spécialisées, nous avons opté pour une approche à 360° d'un cyberincident.  Et cela s'exprime très concrètement de la manière suivante (entre autres) :

  • Pour chaque cyberincident signalé à notre ligne d'assistance, il y a une consultation immédiate avec notre partenaire de la ligne d'assistance informatique (NYNOX) ainsi qu'avec notre partenaire juridique AFFLUO (Johan Vandendriessche).  Il s'agit d'une approche à la fois unique et nécessaire de ce type d'incidents.  Car dans le cadre juridique strict, il vaut mieux ne pas faire d'erreur.  Et comme le GDPR attend de vous, en tant qu'entrepreneur, que vous fassiez une notification correcte et que vous réagissiez correctement au cyberincident (potentiel) dans les 72 heures, il est judicieux d'avoir un guide expérimenté à bord.  C'est exactement ce que nous offrons à nos clients... tant en termes de réponse informatique que de soutien juridique.
  • En outre, nous proposons un ensemble complet de garanties d'assistance juridique comme option d'assurance dans toutes nos formules d'assurance.  Si, après qu'un incident a été signalé, il s'avère qu'une action en justice est également nécessaire, cette option présente une énorme valeur ajoutée.  Nous sommes heureux de constater que nos courtiers partenaires spécialisés proposent systématiquement cette extension, et qu'elle est également souscrite dans la plupart des cas.

CYBERATTAQUE : PIRATAGE DU SYSTÈME TÉLÉPHONIQUE : CALL CENTER

QU'EST-CE QUI S'EST PASSÉ ?

 

 

 

Un collaborateur reçoit dans sa boîte mail une notification d’Adobe lui demandant de télécharger une mise à jour pour PDF-Reader. Le collaborateur clique consciencieusement sur le lien du site Internet et se retrouve sur une copie exacte du vrai site Internet d'Adobe.

Lire la suite...

Suivez-nous

linkedin facebook twitter email

Contactez-nous

Avez-vous des questions concernant votre contrat, votre facture ou souhaitez-vous des informations sur nos produits et services? Nous vous invitons à compléter notre formulaire de contact personnel.

Contactez-nous

Offre

Si vous êtes intéressé à une assurance contre les cyber-risques, vous pouvez demander une offre ici. Vous devez fournir seulement des informations de base.

Calculez maintenant